Pour seul cortège

Éditeur ACTES SUD
Collection : Domaine francais
Paru le
Papier ISBN: 9782330012601
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782330023256
Numérique - PDF Protection: Adobe DRM ISBN: 9782330023263
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours ouvrables

En plein banquet, à Babylone, au milieu de la musique et des rires, soudain Alexandre s'écroule, terrassé par la fièvre.Ses généraux se pressent autour de lui, redoutant la fin mais préparant la suite, se disputant déjà l'héritage - et le privilège d'emporter sa dépouille.Des confins de l'Inde, un étrange messager se hâte vers Babylone. Et d'un temple éloigné où elle s'est réfugiée pour se cacher du monde, on tire une jeune femme de sang royal : le destin l'appelle à nouveau auprès de l'homme qui a vaincu son père...Le devoir et l'ambition, l'amour et la fidélité, le deuil et l'errance mènent les personnages vers l'ivresse d'une dernière chevauchée.Porté par une écriture au souffle épique, Pour seul cortège les accompagne dans cet ultime voyage qui les affranchit de l'Histoire, leur ouvrant l'infini de la légende.

Les libraires craquent

  • Par Edouard Tremblay par la librairie Pantoute

    Dans le flamboyant sillage d’une agonie sublime, tout un empire pleure, se déchire et s’étiole en cendres épaisses et grasses. Toutefois, alors que certains vendraient jusqu’à leurs frères d’armes pour un maigre lambeau des dépouilles opimes du Grand Alexandre, d’autres n’espèrent rien tant que d’échapper à l’éclat aveuglant de son bûcher et de ce qui s’y consume irrémédiablement. Et toujours, flotte dans l’air – tel un immuable spectre – un rêve d’Orient et d’hellénisme, seul legs de l’invincible conquérant à ne pas connaître les impardonnables souillures de l’ambition, de la duplicité et de la bassesse des diadoques. Une oeuvre puissante et frénétique, sur le sens de l’héritage, de la loyauté et de la perte. Gaudé, encore…


  • Commenté dans la revue Les libraires par Yves Guillet, librairie Le Fureteur

    Décidément, Gaudé explore de multiples univers dans ses romans. Qu’on pense à La mort du roi Tsongor, au très beau Soleil des Scorta, ou à La porte des enfers, dans lequel est manifeste l’intérêt de l’auteur pour les âmes des morts, comme dans le présent récit, où on recule à une époque lointaine, au IVe siècle avant notre ère, au moment où l’empereur Alexandre meurt, tout jeune, après avoir conquis le monde. On assiste alors au démantèlement de l’empire. Les amis d’hier, devenus rapaces, s’entredéchirent pour saisir leur part de gloire et de pouvoir. Magnifique récit choral, Pour seul cortège est grave, comme un choeur de pleureuses. Ce roman épique d’une grande beauté envoûte, comme une incantation de laquelle on a peine à s’extraire.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres