Poétique et politique du témoignage

Éditeur HERNE
Collection : LES CARNETS DE L'HERNE

Pas en stock.

Signer, sceller, déceler, desceller. Il s'agira ici de témoignage. Et de la poétique en tant que témoignage mais de témoignage testamentaire : attestation, testimony, testament.Un poème peut «témoigner» d'une poétique. Il peut la promettre, il peut y répondre comme à une promesse testamentaire. Il le doit même, il ne peut pas ne pas le faire. Mais non pas en vue d'appliquer un art d'écrire préalable, ni pour y renvoyer comme à une charte écrite ailleurs, ni pour obéir à ses lois comme à une autorité transcendante, mais en promettant lui-même, dans l'acte de son événement, la fondation d'une poétique. Il s'agirait alors pour le poème de «constituer sa propre poétique». [...] Cela se produirait dans l'événement même, dans le corps verbal de sa singularité : à telle date, à l'instant à la fois unique et itérable d'une signature qui ouvre le corps verbal sur autre chose que lui, dans la référence qui le porte au-delà de lui-même, vers l'autre ou vers le monde.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres