Imposture néolibérale(L') Marché, liberté et justice sociale

Non disponible.

Dans cet essai, J.-Claude St-Onge démonte un à un les dogmes du néolibéralisme. Liberté ? Imposture ! À moins qu'on ne la résume à la propriété et à l'accumulation des richesses, apanage d'une minorité toujours plus puissante. Nouveauté ? Imposture ! Le néolibéralisme remplace les idées d'hier par celles d'avant-hier en les présentant comme celles de demain. En remontant aux sources historiques de l'idéologie nélolibérale, l'auteur retrace ses origines, ses penseurs les plus influents (Friedrich Hayek, Milton Friedman, Robert Nozik) et ses institutions. Mais le néolibéralisme n'est pas qu'une idéologie, c'est un ensemble de politiques concrètes, et J.-Claude St-Onge s'appuie sur de nombreux exemples occidentaux afin de démontrer les conséquences néfastes du programme de désengagement de l'État prôné par les néolibéraux.Sous prétexte que la société serait gouvernée par des lois naturelles - celles du marché - il faudrait s'incliner devant cette divinité qui distribuerait bonheur et malheur au hasard. Face à cet éloge de l'impuissance et de la résignation, l'auteur met de l'avant les principes d'une société fondée sur la répartition équitable des richesses, le droit à la vie et la liberté, cette dernière étant conçue comme la possibilité d'autodétermination et de réalisation de soi.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres